Depuis que je suis revenu des Etats-Unis, je poursuis le traitement et le tri ses photos du Road Trip. Je viens de terminer une série sur le Horseshoe Bend et je vous partage quelques souvenirs associés à ces images.

Arrivée sur le spot du Horseshoe Bend

C’est en allant vers la ville de Page en quittant le Grand Canyon que nous nous sommes arrêtés au Horseshoe Bend. Sur le bord de la route, un parking. Puis, on marche 5 minutes dans le sable orangé caractéristique des canyons de l’Ouest américain. Une fois sur place, on se retrouve face à un immense trou, profond de près de 300m avec le Colorado qui forme un fer à cheval en contrebas (d’où le nom !).

Beaucoup de personnes sont présentes pour admirer la vue
Beaucoup de personnes sont présentes pour admirer la vue

Ce qu’on remarque également, c’est la foule de touristes qui, à quelques centimètres du bord, observe et photographie le coucher du Soleil. Les photographes posaient leur trépied tellement près de l’arête rocheuse que j’avais peur pour leur matériel !

Certains ont pris un peu de hauteur
Certains ont pris un peu de hauteur

La prise de vue

Malgré l’apparence assez simple de ce paysage, il a été très compliqué pour moi de réaliser de bonnes photos. En effet, on ne dirait pas comme ça, mais un grand angle standard ne suffit pas pour avoir la photo « carte postale » ! Idéalement, je pense qu’il faudrait un ultra grand angle (environ 10mm) pour capturer la scène entière.

Le panorama du Horseshoe Bend
Le panorama du Horseshoe Bend

Je n’ai donc pas eu d’autre choix que de réaliser un panorama. Seul inconvénient : il est impossible de réaliser un HDR (High Dynamic Range), technique qui consiste à prendre plusieurs images à différentes expositions d’une scène contrastée afin de les fusionner pour avoir à la fois du détail dans les zones très éclairés et les zones plus sombres. Je précise également que je n’avais pas de filtre gradué (ça aurait été trop simple !).

Mon image préférée

Même si je suis assez content du panorama que j’ai obtenu, ma photo préférée reste celle ci-dessous. Je l’aime beaucoup car je la trouve techniquement réussie. Elle me plaît également par sa composition, en plongée, qui représente bien le risque que prennent tous les gens qui s’approchent du bord.

Un touriste au dessus du vide, mon image préférée
Un touriste au dessus du vide, mon image préférée

Le mot de la fin

Pour finir, n’hésitez pas à réagir à cet article et aux images. Si vous voulez voir plus d’images, je vous invite à consulter l’album Flickr des images éditées après le Road Trip. Je vous le conseille vivement, surtout si vous voulez voir les photos en HD.

4 commentaires sur “Je me souviens du Horseshoe Bend”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

porta. justo consectetur venenatis, dapibus mattis id ut at Lorem