Lorsque vous voyagez dans certains pays, serez amenés à louer une voiture. Aussi, pour des questions de restriction de budget, vous pouvez être amenés à dormir plusieurs nuits dans votre « hôtel 4 roues ». Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour passer les meilleures nuits possibles ! 😉

Trouver le lieu

Avant de considérer tout élément de confort, il vous faut trouver un lieu approprié. J’entends par là un endroit où vous ne risquez pas de vous faire réveiller en pleine nuit par des flics ou des personnes peu fréquentables. Pour moi, il y a deux options :

  • soit vous décidez de vous excentrer le plus possible pour éviter tout désagrément
  • soit vous décidez de vous fondre dans la masse pour ne pas attirer l’attention
On va éviter de dormir par ici ...
On va éviter de dormir par ici …

En ce qui concerne la première option, aidez-vous d’une carte pour repérer les zones peu habitées. Vous trouverez certainement des routes ou des zones que peu de gens fréquentent et vous pourrez dormir tranquille. Lorsque vous êtes dans les parcs nationaux aux USA, il faut savoir que dans la majorité des cas, il est interdit de dormir librement en pleine nature, même dans sa voiture. Il vous au moins un permis ou avoir réservé dans un campground.

Dans notre cas, il nous est arrivé de pouvoir faire ce qu’on appelle du « backcountry » (Vallée de la Mort). En demandant des renseignements aux Rangers, ce dernier nous a indiqué que personne n’irait nous déranger si nous dormions sur le côté d’une route peu fréquentée située en « backcountry ». Le plus important, nous a t-il expliqué, c’est qu’on ne stationne pas le long des routes principales car c’est dangereux.

Parfois, réserver dans un campground est tout simplement magique !
Parfois, réserver dans un campground est tout simplement magique !

Pour ce qui est de la seconde option, prenez une carte avec une vue satellite pour repérer les parkings publics ou les lieux où il y a habituellement des voitures. Même si je dois reconnaitre que les parkings publics ne sont pas les meilleurs emplacements (lumière continue et passage), ils sont souvent utiles car votre voiture peut se confondre avec les autres. Vous pouvez également vous rendre au bout de certaines rues et vous garer le long du trottoir mais vous vous exposez aux voisins qui dénoncent les squatteurs.

Comment bien dormir ?

Selon le modèle de votre véhicule, vous serez plus ou moins à l’aise. Je vais ici prendre le cas d’une voiture « classique » où votre seule option est de dormir sur les sièges avant.

Premièrement, prévoyez un coussin gonflable. Ca peut paraitre bête, mais il faut très souvent combler l’espace entre l’assise et le dossier pour ne pas se massacrer le dos. Vous n’avez d’ailleurs pas besoin de trop le gonfler, l’idée étant que votre bassin repose sur une bulle d’air. Ce genre d’oreiller est d’ailleurs très pratique car une fois dégonflé, il ne prend pas de place dans votre sac !

Exemple d'oreiller gonflable. Source : decathlon.fr
Exemple d’oreiller gonflable. Source : decathlon.fr

Deuxièmement, ne négligez pas le froid ! Une voiture isole très peu de la température extérieure (simple vitrage, ossature métallique tout ça tout ça ;)). A ce titre, je vous conseille de prendre des couvertures (ou d’en récupérer une fois sur place et de les laisser quand vous n’en avez plus besoin). Même si vous vous couvrez de plein de couches de vêtements, une bonne couverture est plus efficace et confortable. Dans notre cas, c’est Stacy, une Couchsurfeuse qui nous a fourni des couvertures juste avant d’arriver à Las Vegas. Je la remercie encore pour son aide !

N’oubliez pas les bonnets car la partie la plus important à garder au chaud, c’est votre tête ! 😉

On se couvre avant de dormir !
On se couvre avant de dormir !
  • Troisièmement, ventilez naturellement l’habitacle ! Même si il fait froid dehors ! En effet, la respiration produit de l’humidité (et du CO2) qui ne s’échappent pas si vous laissez les vitres fermées. Cela génèrera de l’inconfort et vous réveillera à coup sûr pendant la nuit. Si jamais vous avez trop froid, rallumez le moteur de votre voiture et chauffez l’habitacle ! Vous éviterez de congeler sur votre siège ! 😉

Le(s) mot(s) de la fin

Dans cette partie, je voudrai ajouter quelques conseils supplémentaires à ceux que je vous ai donné tout au long de l’article :

  • Prévoyez tout de même quelques nuits d’hôtel dans votre parcours ! Ca fait quand même du bien de dormir dans un vrai lit et de prendre une douche !
  • Renseignez-vous un minimum sur la partie logistique des parcs que vous visiterez (pas comme nous !). Vous pourrez mieux appréhender vos possibilités et vous adapter en conséquence. Sachez aussi que même en saison creuse, les places partent vite et les prix ne chutent pas tant que ça !
  • Evitez absolument les domaines privées. C’est le conseil le plus important car dans certains pays (comme les USA), la propriété privée est un concept à ne pas à prendre à la légère. Méfiez vous !

Bien évidemment, j’ai beaucoup fait référence aux USA car c’est le seul pays où j’ai pu faire cette expérience. Néanmoins, certains sont applicables dans tous les pays du monde. J’espère que cela vous aura été utile. N’hésitez pas à réagir en commentaires pour toute question ou remarque afin d’enrichir cet article ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fc8b322627b6aa535a1585593886ad1e;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;