Afin de réaliser la partie de 3 semaines dans les parcs nationaux ainsi que la route entre San Francisco et Seattle, nous avons fait une location de voiture. Voici un article qui vous aidera si vous souhaitez faire la même chose.

Avant de partir : le comparateur

Lorsque vous êtes chez vous, avant de louer votre voiture, vous utiliserez sûrement un comparateur de location de voiture. De notre côté, on nous a conseillé le site carigami.fr, qui s’est avéré être un bon tuyau. Pour les deux locations du voyage (24 jours dans les parcs et 12 jours entre San Francisco et Seattle), nous sommes passés par ce comparateur. L’interface est très bien faite et les options sont claires. J’ai même dû les appeler pour une question sur le contrat de location et ils se sont montrés très clairs au téléphone. Vous pouvez même annuler votre réservation gratuitement jusqu’à 24h à l’avance !

La page d'accueil de Carigami
La page d’accueil de Carigami

Avant d’aller plus loin dans cet article, il faut savoir qu’il y a une surtaxe -25 ans. Elle est à prendre en compte car si vous avez moins de 25 ans, les assurances sont plus chères ! Si vous n’avez pas payé le supplément lors de la réservation sur Carigami, il vous le sera demandé sur place. Il faut alors compter un supplément d’environ 50% du prix de la location. Et ce n’est pas négligeable dans un budget !

Quelles options ?

Lorsque vous aurez vos dates, il vous faudra choisir parmi plusieurs options. Une des premières choses qu’il vous faudra déterminer, c’est le type de voiture que vous désirez louer. Citadine, compacte, intermédiaire, SUV, … Dans la plupart des cas, je vous conseillerai une voiture de catégorie « Intermédiaire ». Si vous décidez de dormir dans votre voiture, cette taille est vraiment un minimum ! Sachez aussi que les distances sont longues là bas et avoir un peu plus de confort ne sera pas du luxe (climatisation, régulateur de vitesse) !

Pour ce qui est des assurances, le minimum à prendre est la responsabilité civile à 1 million de dollars ou plus. Je vous conseille aussi d’ajouter les options « Zero franchise », « Pneus / Bris de glace » et « Dessous de caisse ». Au moins, vous serez tranquilles et vous minimisez l’avance de frais.

Choisissez bien vos options sur le site
Choisissez bien vos options sur le site

Pour le reste des options, cochez la case « Kilométrage illimité » et « Prise et retour avec le plein« . La première me semble évidente car il est difficile d’estimer la distance qu’on va finalement parcourir. La seconde est intéressante car le prix du carburant est très élevé dans les stations proches du loueur. Lorsque vous rendrez la voiture, arrangez-vous avant pour faire le plein dans une station à un prix raisonnable. Leur nombre ne manque pas aux Etats-Unis ! 😉

En louant une voiture, vous roulerez sûrement sur la Route 66, même sans GPS !
En louant une voiture, vous roulerez sûrement sur la Route 66, même sans GPS !

Enfin, je vous déconseille de prendre un GPS car le surcoût engendré est largement exagéré. Vous pouvez utiliser le GPS de votre téléphone si vous avez souscrit à un forfait américain ou alors acheter un GPS en France dans lequel vous aurez téléchargé les cartes correspondant aux lieux que vous visiterez.

Sur place : l’agence de location de voiture

Toutes les grosses agences de location ont un comptoir et des parkings pour vous accueillir dans les aéroports. Leur accès est généralement bien indiqué et vous n’aurez pas de mal à les trouver. De notre côté, nous sommes tombés sur Alamo après avoir défini nos critères sur carigami.fr. Lorsque vous arrivez au comptoir, il vous faudra présenter votre voucher (envoyé par mail par Carigami) ainsi que votre permis et votre passeport.

Le logo d'Alamo
Le logo d’Alamo

C’est alors que l’agent va normalement se mettre à vous proposer tout un tas d’options. Le plus probable, c’est la proposition du « 4WD » (comprenez 4 Wheel Drive ou 4 roues motrices) : un 4×4 en gros ! Il vous vendra le confort d’un 4×4 sur les routes des parcs nationaux. Je vous conseille fortement de décliner car sur nos 5 semaines de voiture, nous aurions seulement eu besoin d’un 4×4 pour 2 lieux à visiter. Nous avons fait une croix sur le second mais nous avons contourné le problème sur le premier en marchant jusqu’à notre point d’arrivée. La plupart des routes sont largement praticables et bitumées alors ne vous embêtez pas avec un 4×4 !

Certaines points de vue seront difficiles d'accès sans un 4x4
Certaines points de vue seront difficiles d’accès sans un 4×4

Une seconde option qui nous a été proposée est une assistance en cas de panne, n’importe où avec remplacement du véhicule. Très honnêtement, tant que vous restez sur des routes avec du passage, vous trouverez sûrement une âme charitable en cas de pépin. Si vous choisissez de vous aventurer dans des coins reculés des parcs nationaux, il peut être intéressant d’y souscrire, et encore ! Pour être dépanné il faut pouvoir appeler et il n’y a pas toujours de réseau disponible alors le problème reste inchangé. C’est donc à vous de voir sur ce point.

Retour de la voiture

Vous avez roulé plusieurs centaines de miles et vous revenez à vers votre loueur. Pas de panique, si vous n’avez eu aucun accrochage majeur, vous ne craignez absolument rien ! Globalement, l’agent qui réceptionnera le véhicule relèvera le compteur kilométrique et le niveau de carburant pour s’assurer que la voiture est remise dans les conditions prévues par le contrat. Puis, il vous dira de ne rien oublier. C’est tout !

N’ayez pas trop de craintes non plus sur l’état intérieur du véhicule. Donnez un petit coup de propre en nettoyant grossièrement les miettes et en jetant les papiers. Des équipes de nettoyeurs remettent la voiture à neuf après votre départ, il est donc inutile de vous prendre la tête plus que ça ! 😉

Le mot de la fin

Voilà, ce long article touche à sa fin. Si vous avez des choses à ajouter / corriger / compléter, les commentaires sont là pour ça. Si vous trouvez que cet article sur la location de voiture vous a été utile, n’hésitez pas à le partager autour de vous. Je suis sûr que vous connaissez quelqu’un qui part aux USA prochainement ! 😉

2 commentaires sur “Conduire aux Etats-Unis (1/2) : la location de voiture”

    1. Tout simplement parce qu’on me l’a conseillé et qu’il était fiable 🙂 Et comme ça tu n’as pas besoin de comparer toutes les agences entre elles, l’intermédiaire te fait un comparatif direct.

      En plus, j’ai trouvé que les options étaient claires du coup je n’ai pas cherché plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6145ee3bf7528bf9707856d2fc7fd524JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ