Des amis m’ont offert mon premier flash cobra il y a quelques mois de cela. Bon, par contre, quand on dispose d’un flash de la sorte, il est vite nécessaire d’avoir quelques équipements supplémentaires pour pouvoir travailler la lumière. Le souci dans mon cas (et dans le cas de beaucoup de gens), c’est que du matériel d’éclairage de type parapluie ou lightbox finit par coûter assez cher. J’ai donc mis au point une lightbox « maison ». Je vous explique les étapes de construction de suite !

Commençons par une liste de courses !

Voici la liste de produits que je vous conseille d’acheter pour réaliser la lightbox :

  • Du carton « standard » qui sert à emballer la majorité des colis
  • Du gros scotch de déménageur
  • Du papier cartonné
  • Du fil de fer que vous trouverez facilement dans n’importe quel magasin de bricolage
  • Du tissu blanc
  • Une agrafeuse (et des agrafes), des ciseaux

Première étape

Commencez par decouper 4 bandes de carton correspondantes aux 4 bords du flash cobra. Plus elles seront longues, et plus vous aurez de possibilités (soit pour étendre votre zone d’éclairage, soit pour la concentrer comme un snoot). Marquez bien la zone qui viendra s’emboîter sur le flash pour chaque bande de carton. Quelques centimètres suffiront à maintenir la lightbox bien en place.

Première étape : le découpage des bandes de carton
Première étape : le découpage des bandes de carton

Deuxième étape

Formez l’angle entre la zone de fixation et le reste de la bande que vous désirez pour la lightbox. Plus il sera marqué et plus votre zone sera étendue. Attention cependant à ne pas trop marquer l’angle car votre flash se rapprochera de la couche de diffusion que nous poserons plus tard. Figez ensuite le tout avec du fil de fer et du scotch.

Deuxième étape : formation de l'angle de chaque bande et consolidation via du fil de fer et du scotch
Deuxième étape : formation de l’angle de chaque bande et consolidation via du fil de fer et du scotch

Troisième étape

Assemblez maintenant les 4 bandes de carton grâce au scotch afin de créer l’ossature de la lightbox. Je vous conseille d’utiliser votre flash comme support pour monter plus facilement les éléments.

Troisième étape : assemblage des 4 bandes de carton pour créer l'ossature
Troisième étape : assemblage des 4 bandes de carton pour créer l’ossature
S'aider du flash est nettement plus facile !
S’aider du flash est nettement plus facile !

Quatrième étape

Utilisez le tissu blanc en l’agrafant autour les bandes de l’ossature. A ce stade, je vous conseille vivement d’ajouter à votre fabrication, un petit réflecteur. Il vous permettra de faire rebondir la lumière et la rendre plus douce plutôt que d’avoir la lumière du flash pointée directement vers la couche de diffusion finale de la lightbox. Pour réaliser ce réflecteur, prenez une rectangle en carton que vous entourerez de tissu blanc (ou d’aluminium si vous désirez conserver un peu plus de puissance). Utilisez enfin le fil de fer pour fixer sur l’ossature, le réflecteur (voir la photo ci-dessous).

Quatrième étape : entourez de tissu l'ossature et créez un mini réflecteur
Quatrième étape : entourez de tissu l’ossature et créez un mini réflecteur

Cinquième étape

Fixez le papier cartonné entre chaque bande constituant l’ossature (en agrafant à souhait) pour créer l’arrière de la lightbox. Personellement, j’ai découpé les morceaux de papier cartonné au jugé en faisant des marques de découpe approximatives.

Cinquième étape : assemblez l'arrière de la lightbox grâce au papier cartonné
Cinquième étape : assemblez l’arrière de la lightbox grâce au papier cartonné
Tout le papier cartonné est maintenant fixé !
Tout le papier cartonné est maintenant fixé !

Sixième étape

Mettez en place le tissu principal constituant la couche de diffusion. Découpez un disque de tissu d’un diamètre à peine plus grand que celui de la lightbox. Tendez bien le disque de tissu (en gardant à l’esprit que le carton ne résistera pas à trop de tension de la part du tissu) et agrafez-le de manière à fixer à la suite un côté et son opposé.

Sixième étape : fixez le tissu pour obtenir la lightbox finale
Sixième étape : fixez le tissu pour obtenir la lightbox finale

Produit fini

Voilà comment j’ai construit ma propre lightbox avec trois fois rien ! Je vous laisse avec une photo supplémentaire qui vous servira à mieux visualiser l’objet fini. Un dernier conseil : ne soumettez pas trop la lightbox aux conditions climatiques extérieures, elle n’est pas faite pour ça !

Visuel final, la lightbox montée sur le flash
Visuel final, la lightbox montée sur le flash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

f4279d2cb3afb0dda69abb7e196d3e85ss