Passer au contenu

Présentation du Zenit Horizon S3 Pro

Et encore un nouveau test matériel cette semaine ! Dans cet article, je vous parle d’un appareil photo panoramique : le Zenit Horizon S3 Pro !

Avant de lire cet article, je vous invite à regarder la vidéo. Les explications seront peut être plus claires et concrètes à l’oral qu’à l’écrit. Mais c’est à vous de voir ! 😉

Présentation fonctionnelle du Zenit Horizon S3 Pro

Cet appareil est donc un boitier panoramique de la marque Zenit. Le modèle est l’avant dernier d’une série de boitiers qui a débuté en 1958 – 1965 par le KMZ FT-2 pour finir en 2005 par le Horizon Perfekt et le Horizon Kompakt. Le modèle que je vous présente ici, la version S3 Pro a été lancée en 2003.

Le Zenit Horizon S3 Pro

Forme et ergonomie

Tout d’abord, le boitier a un aspect très plastique et est d’ailleurs majoritairement constitué de ce matériau. Cependant, plastique ne veut pas dire que le boitier n’est pas résistant ou que sa forme est banale ! Effectivement, il est plutôt résistant (j’en ai fait l’expérience), et sa forme est loin d’être banale ! Ses courbes sont très arrondies et je dois dire que le tout donne quelque chose de plutôt sexy, qu’on a envie de prendre en main.

L’objectif rotatif du boitier

L’objectif

Le boitier embarque avec lui une optique non interchangeable MC 2.8/28 MG qui se trouve être un 28mm avec une plage d’ouverture allant de f/2,8 à f/16. L’optique est montée sur un axe rotatif qui permet à l’appareil de réaliser des prises de vues panoramiques à 120°.

La roue de réglage des vitesses et de l’ouverture

Vitesse et ouverture

Au niveau des vitesses, l’appareil permet de réaliser des prises de vue allant de 1/30s à 1/250s et de 1/8s à 1s. 

Levier d’armement à gauche

Pour régler la vitesse et l’ouverture, 2 roues crantées sont présentes sur l’avant de l’appareil. Celle du dessus permet de régler l’ouverture en alignant la valeur souhaitée au trait blanc. La seconde roue permet de choisir la vitesse désirée en alignant le trait blanc en face de la vitesse souhaitée. Pour sélectionner la bonne plage de vitesse, un sélecteur 2 positions vous permet de choisir ; point blanc visible = vitesses indiquées en blanc (rapides) ; point jaune visible = vitesses indiquées en jaune (lentes).

Levier de rembobinage du film – Sélecteur de vitesses

Les autres fonctionnalités

Pour le reste, c’est du classique ! Un levier d’armement, un déclencheur avec la possibilité de mettre un déclencheur souple et pour finir, une molette pour rembobiner le film une fois celui-ci exposé.

Déclencheur et levier d’armement

Une chose assez marrante pour finir, c’est que vous avez un niveau à bulle visible depuis le dessus de l’appareil. Sachez que ce dernier se retrouve dans le viseur afin de réaliser les panoramas le plus « droits » possibles.

Un niveau à bulle qui se retrouve dans le viseur

Le rechargement

Extrait du rechargement

Le rechargement de l’appareil n’est pas simple du tout et je vous invite à regarder la vidéo qui vous donnera certainement des éléments d’explication plus concrets que par écrit.

Ergot pour libérer la pellicule et permettre le rembobinage

Théoriquement, cet appareil vous permet de faire 22 images. Lorsque vous arrivez au bout, faites bien attention à ne pas forcer car vous risquez de déchirer la film et de le détacher de sa cartouche. Et là bon courage pour récupérer le film dans le noir. Ça m’est arrivé et je m’en suis sorti mais il faut un peu d’expérience pour arriver à sortir le film.

Liens utiles

Comme pour tous les tests que je fais sur les appareils argentiques, vous trouverez des indications écrites souvent extraites du manuel utilisateur. Je me suis aidé de ce lien issu du site Lomography. Je me suis également principalement appuyé sur ces informations pour rédiger cet article.

Mon avis sur ce Zenit Horizon S3 Pro

Je précise d’entrée que les photos couleurs sont développées et scannées par Nation Photo et les images N&B sont développées à l’Ilfosol LC29 et scannées sur Epson Scan avec un Epson V600 par mes soins.

Irish Pub – Nantes

Le Zenit Horizon S3 Pro est un boitier très sympa à utiliser avec un rendu d’image vraiment étonnant. Ce que j’ai beaucoup aimé dès les premières photos, c’est qu’il vous oblige à repenser votre façon de composer vos images et à vous adapter.

Saint Nazaire

Utilité du niveau à bulles

Pour revenir rapidement sur le niveau à bulles, il est conseillé de l’utiliser pour limiter les déformations. Cependant, si la situation vous oblige à ne pas aligner votre appareil sur l’horizon, pas de panique, votre image sera toujours valable.

Le Serpent de Mer – Saint Nazaire

La prise en main

Bien tenir ce boitier est essentiel

Faites également très attention au moment de la prise de vue à ce que vos doigts ne viennent pas dans le cadre. Rappelez vous que ce boitier a un angle de vue de 120°. Mon conseil est donc de le maintenir en se servant de ses doigts comme d’une pince et, si possible, de ne laisser aucune de vos mimines sur les côtés du boitier.

Il y a un bout de doigt en trop sur cette photo !

Attention à la mise au point minimale

L’appareil photo a une mise au point minimale variable selon l’ouverture que vous utilisez. Voici le tableau à avoir en tête si jamais vous vous trouvez un peu trop proche de votre sujet. Personnellement, je vous déconseille d’être à moins de 3/4m de votre sujet au risque de vous retrouver avec des photos floues. Croyez moi j’ai testé les portraits à f/2,8, ça ne marche pas vraiment avec cet appareil !

Un portrait de groupe badass mais un peu flou !

En retouchant les images, je me suis rendu compte que j’avais un bord à droite souvent flou. Si cet effet est récurrent, pensez bien à corriger légèrement votre cadre si vous ne voulez pas avoir ce problème apparaitre dans vos images.

Les photos de groupe

C’est également un appareil particulièrement intéressant pour les photos de groupe. J’en profite au passage pour vous prodiguer un conseil : si vous voulez avoir une photo de groupe sans déformation, demandez au gens de réaliser un arc de cercle. Cela donnera l’effet que tout le monde est sur le même plan. 

Photo de groupe avec les gens alignés
Photo de groupe avec les gens en cercle

La visée est également peu confortable pour le coup car il faut vraiment être attentif aux bords de son cadre, et vraiment aller le chercher de l’oeil.

En direction du tribunal – Nantes

Osez le cadrage vertical

Enfin, je vous invite à tester les images en vertical. Les résultats vous surprendront sûrement ! 😉

Tour de Bretagne – Nantes

Le mot de la fin

Pour conclure, parlons un peu de prix. Sachez que ce boitier se trouve d’occasion autour des 150 euros. J’ai fait une recherche assez rapide de ce côté là donc les prix peuvent être un peu différents mais gardez en tête que ce boitier est plutôt abordable.

De manière générale, si vous voulez tester quelque chose de vraiment différent pour un budget modéré et sans avoir à hypothéquer votre baraque pour vous payer un Hasselblad Xpan, le Zenit Horizon S3 Pro est un bon choix. La qualité d’image est bonne et le dépaysement photographique au rendez-vous.

Dans le tram Nantais

Si par contre, vous êtes plus « classiques » dans votre approche, passez votre chemin, même si, à mon avis, vous passerez à côté de quelque chose.

N’hésitez pas à partager cet article si il vous a été utile et à me poser vos questions en commentaires. Je vous laisse aussi consulter l’album dédié sur ma page Facebook pour avoir des exemples supplémentaires d’images réalisées avec ce boitier.

Un Commentaire

  1. JMB JMB

    Partage d’expérience : j’ai tout juste acquis cet appareil bien sympa (120 € neuf à Moscou). J’ai aussi constaté que le bord droit des images de mon 1er film était flou soit à gauche dans la chambre du boitier. En regardant bien il y a un rouleau plaqueur caoutchouté peu visible juste en sortie de bobine, sous la tige métallique que l’on prend pour le 1er rouleau (non discernable sur la photo de la notice). Il faut passer le film sous ce rouleau (il est symétrique du rouleau denté de droite) et ainsi le film est bien plaqué de G à D.
    J’ai aussi cassé mon 1er film 🙂 : le bouton de débrayage est un peu capricieux. Après quelques essais de rembobinage avec un film sacrifié, boitier ouvert pour bien voir ce qui se passe, on comprend mieux quel est l’effort normal !
    Bonnes photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero neque. venenatis tempus suscipit Phasellus ut consectetur Donec leo velit,