Une fois n’est pas coutume, je suis sorti faire des photos. Et cette fois-ci, j’avais envie de vous partager cette virée photographique au passage Pommeraye à Nantes.

Une sortie qui commence mal

Alors que je me décidai à me rendre en ville, j’ai été surpris de voir les grilles du passage Pommeraye fermées. En prévision des manifestations en centre ville, le passage était fermé au public. C’était bien ma veine !

Néanmoins, je n’ai pas été si malchanceux que ça. Etant donné que le passage était vide, j’ai pu en profiter pour réaliser des prises de vues sans être gêné par la foule.

Pas de trépied ? Même pas peur !

Je n’ai pas l’habitude de faire les choses à moitié. Faire de la photo de nuit d’un passage fermé est une chose, mais se permettre de ne pas emmener de trépied en est une autre ! Du coup, il a fallu que je ruse pour réussir à sortir des images de cette balade.

Le passage Pommeraye complètement vide

Je me suis donc aidé de ce que j’avais à disposition. Une surface plane, un espace pour caler mon boitier entre 2 barreaux, un bouchon d’objectif pour surélever l’appareil, … Tout était bon pour m’aider à sortir des images !

L’utilité de la fonction « mirror up »

S’il y a bien une fonctionnalité de mon boitier qui m’a sauvé la vie, c’est la fonction « mirror up ». Pour ceux qui ne connaissent pas, cela permet de bloquer le miroir pendant le déclenchement de sorte que ce dernier ne vienne pas créer des vibrations internes. Ces vibrations peuvent causer, pour certaines vitesses d’obturation, un flou de bougé. L’image est alors inutilisable.

Avec la fonction "mirror up"
Avec la fonction « mirror up »
Sans la fonction "mirror up"
Sans la fonction « mirror up »

Suite et fin de la balade

Après quelques images du passage Pommeraye désert, je me suis rabattu sur la place du Théâtre Graslin quelques centaines de mètre plus haut. Un sapin de Noël géant (et lumineux) était installé à l’occasion des fêtes. Je me suis alors laissé tenté par quelques images dont le résultat me plait plutôt bien !

Place Graslin
Place Graslin

Je suis ensuite descendu vers la place Royale pour réaliser quelques clichés du marché de Noël mais sans grande réussite.

Une photo ratée d’un manège place Royale

Pour terminer la pellicule, je suis retourné au passage Pommeraye la semaine suivante. Cette fois-ci, il était ouvert et j’ai passé 20 minutes à arpenter le passage pour réaliser 4 clichés.

La biscuiterie Larnicol
Un homme prépare un « clapping »
Une photo de street « classique »
Une pose longue de quelques secondes
Une pose longue de quelques secondes

Sur le même principe, je me suis aidé des moyens du bord, n’ayant pas apporté de trépied avec moi. Finalement, le résultat me plaît beaucoup.

Le mot de la fin

La morale de cette histoire, c’est que même si vous partez avec une idée en tête et que cela ne fonctionne pas, ne vous découragez pas et cherchez à tirer profit de cette déception pour faire autre chose. Je pense que je n’aurais jamais pris le temps d’aller faire des photos place Graslin et pourtant, la série d’image réalisée là bas est une de mes préférées de la pellicule.

Je reviendrai très probablement en cours d’année pour réaliser d’autres images du passage Pommeraye, mais en couleur cette fois ! 😉

5 commentaires sur “Une sortie photo au passage Pommeraye à Nantes”

  1. Bonjour Nicolas,
    Je connais le passage Pommeraye et j’ai admiré les belles photos N/B.
    Toutefois, surtout pour les photos d’intérieur je préfère voir ce magnifique passage en couleur.
    Allez continue de nous émerveliller
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus et, Phasellus mattis velit, felis