Voilà maintenant 2 ans que je fais des Projets 52 et j’ai terminé le mois dernier mon 2e défi, le défi Portrait 52. Cet article va donc être le bilan du défi de cette 2e année !

Quelques rappels

Pour le bien de ceux qui suivent le projet depuis le début je ne vais pas tout rappeler dans cet article. Néanmoins, je voudrais quand même rappeler que le but initial du défi Portrait 52 était de publier un nouveau portrait chaque semaine pendant 1 an. En gros, c’est un projet 52 légèrement modifié ! 😉

Sébastien

A l’époque où j’ai commencé, je venais de terminer un Projet 52 plus classique et je voulais continuer un défi similaire pour l’année suivante. Mon objectif initial était donc simplement de me pousser à faire des portraits de manière régulière, parce le précédent projet m’avait permis de me rendre compte que c’est ce que je préférais faire. J’ai donc publié 52 portraits que vous pourrez retrouver sur les comptes Instagram et Facebook Au Petit Photographe.

Emma

Les enseignements

Une des premières choses que j’en retire et c’est aussi ce qui m’a poussé à le faire, c’est que le principe du projet 52 quel qu’il soit me donne un rythme, une cadence, une régularité. Même si sur ce défi je n’ai pas toujours fait de nouvelle photo chaque semaine (je m’autorisais un stock), j’avais un but régulier chaque semaine : publier un nouveau portrait (qui me plaise !).

Daniel

Cette petite précision est importante car tous les portraits que j’ai sorti me plaisaient un minimum. Et je peux vous assurer que vu l’exigence que je peux avoir avec moi même, c’est pas toujours gagné. Mais bref, je suis allé au bout de ce 2e défi ce qui m’a permis d’avoir la satisfaction du travail accompli. J’ai également beaucoup alimenté mon book de portraits ce qui me permet de montrer un plus large panel de photos aux gens qui suivent mon travail ou qui voudraient me contacter pour une prestation.

Gérard

Un autre bénéfice que j’ai tiré de ce défi, c’est de pouvoir mieux cerner ce qui me plaisait en portrait en terme de rendu mais aussi d’approche, c’est-à-dire les conditions dans lesquelles j’ai réalisé le portrait. Comme je l’expliquais dans la FAQ des 500 abonnés, le portrait est pour moi l’occasion d’un échange pour pouvoir observer les gens et les représenter tels que je les perçois. Les portraits que je préfère sont donc généralement ceux qui correspondent à la relation personnelle que j’entretiens avec mes sujets.

Sébastien

En terme de rendu, j’ai appris à mieux doser les noirs et blancs comme je voulais qu’ils soient et j’ai commencé à expérimenter la complexité du travail des couleurs, notamment quand il faut retravailler une image mal passée au scan ! C’est d’ailleurs un point qu’il va falloir que je travaille par la suite.

Sylvain

Un petit regret

Bon, après avoir énuméré un certain nombre d’avantages, je voudrais quand même vous parler d’un petit regret.

Contrairement à mon premier projet 52, je ne mimposais pas de shooter la photo la même semaine que la publication. Autrement dit, j’avais un stock d’images dans lequel je puisais lorsque je n’avais pas forcément le temps d’aller shooter. Ce même stock était alimenté à chaque fois que j’avais l’occasion de réaliser des portraits. Même si j’ai gardé un certain niveau d’exigence, j’avoue m’être un peu trop reposé sur mon stock, surtout sur la fin du défi. C’est un peu l’écueil que je voulais éviter mais je dois reconnaître que je disposais aussi de moins de temps par rapport à la période où j’ai commencé.

Stéphanie

Malgré ce petit regret, je suis fier de ce que j’ai fait ne serais ce parce que j’ai atteint mon objectif premier : faire plus de portraits.

Le mot de la fin

Vous aurez compris que je vous recommande vivement de réaliser votre propre projet 52, qu’il soit classique ou plus « customisé ». Même si tout n’est pas parfait dans le déroulement de votre projet, vous en retirerez forcément des bénéfices.

Clément

Pour ma part, j’ai pour projet de recommencer un défi du même type et j’ai déjà quelques idées en tête … Ne vous éloignez pas trop, ça pourrait arriver plus vite que vous ne le pensez !

Michaël

Par ailleurs, pour ceux qui seraient intéressés, je continuerai bien évidemment  à alimenter mon  compte Instagram Au Petit Photographe de portraits, ça serait dommage de s’arrêter là non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis ipsum non Aenean suscipit libero ut