Si vous êtes comme moi et que vous n’avez pas l’habitude de passer par un labo pour scanner vos pellicules, vous utilisez très certainement un scanner à plat. Au contraire, si vous passez systématiquement par un labo et que vous voulez expérimenter le scan par vous même, cet article est une bonne approche. Je vais donc vous montrer comment je procède pour scanner mes pellicules.

Le scanner utilisé

Pour ma part, j’utilise un scanner Epson V600 que j’ai acheté d’occasion il y a 1 an environ. Il était fourni avec 2 patrons en plastique pour positionner les négatifs et une plaque en verre. Cette dernière venait compenser le fait que le patron pour scanner des films 120 était incomplet (absence de la partie supérieure).

Ce scanner peut se trouver neuf autour de 250 euros et rentre dans la catégorie des scanners à plat. Ce type de scanner dispose généralement d’un bon rapport qualité / prix pour qui voudrait se lancer dans la numérisation de ses pellicules.

Préparation des surfaces et nettoyage

L’ennemi numéro 1 dans tout ce processus est la poussière. Elle s’insinue partout et quand vous pensez l’avoir éradiqué, elle revient tranquillement vous narguer ! Blague à part, il est important de bien nettoyer les surfaces vitrées du scanner ainsi que les alentours pour limiter la poussière sur vos négatifs. Pour ce faire, un simple chiffon micro-fibres fera parfaitement l’affaire.

Le matériel que j'utilise pour scanner mes pellicules
Le matériel que j’utilise pour scanner mes pellicules

J’utilise également un autre outil pour éliminer la poussière : la poire soufflante. Elle est très pratique pour retirer de la poussière qui s’est déposée sur le négatif sans pour autant venir frotter comme un bourrin avec un chiffon. Au passage, je déconseille l’achat de chiffons micro-fibres « spéciaux » pour négatifs. Il ne garantit en rien que la poussière ne viendra pas se déposer sur le film. J’utilise donc simplement mes doigts comme des « ciseaux » pour retirer le plus gros.

Veillez cependant à avoir les mains propres et sèches sinon vous risquez d’abimer votre négatif.

Les différentes façons de scanner

Méthode 1

La première façon de faire est très simple. Elle consiste à utiliser le support en plastique fourni. Je vous invite à regarder la vidéo pour voir comment je m’y prends. Cette technique fonctionne très bien et est très efficace si vos négatifs sont bien plats.

Méthode 2 (et 2 bis)

La seconde méthode consiste à utiliser le support en plastique mais sans la partie supérieure. Si vous disposez de la partie supérieure, nous sommes d’accord que cette méthode est inutile ! Cependant, dans mon cas, je n’ai pas cette pièce pour scanner du film 120. En remplacement, j’utilise une plaque en verre qui semble disposer d’un revêtement anti-Newton.

Un exemple d'anneaux de Newton
Un exemple d’anneaux de Newton

Ce type de revêtement est censé limiter les anneaux de Newton, des aberrations optiques en forme de cercles concentriques très pénibles à rattraper en post-traitement.

Méthode 3

Avec la 1ère ou la 2e méthode, il se peut que le négatif soit légèrement bombé vers le bas. Dans ce cas, il peut être intéressant d’utiliser la 3e méthode. Elle consiste simplement à utiliser le support en plastique pour « plaquer » le négatif contre la vitre du scanner. Encore une fois, je vous invite à regarder la vidéo pour que ce soit plus parlant.

Le négatif est rarement parfaitement plat !
Le négatif est rarement parfaitement plat !

Méthode 4

Enfin, la 4e méthode est à utiliser si votre négatif est vraiment rebelle. Il vous suffit simplement de venir plaquer le négatif contre la paroi vitrée du scanner en utilisant la plaque (ou une plaque) en verre. Ceci vous permettra d’avoir un négatif bien plat sans pour autant dégrader la qualité de l’image. La plaque en verre doit cependant être bien propre pour un meilleur résultat.

Le mot de la fin

Cet article est le premier d’une série pour vous montrer ma méthode de scan globale. Je vous invite donc à lire ceux qui suivront si le sujet vous intéresse ! 😉

9 commentaires sur “[ARGENTIQUE] Comment scanner ses pellicules ? (part. 1)”

  1. Bonjour Nicolas,
    Merci pour ces vidéos et tes commentaires qui me sont très utiles.
    J’ai V600 et je scanne du format 135 et 120. J’ai ce souci de planéité de mes films; Merci d’avoir « décortiqué ce sujet Je souhaiterais me procurer cette vitre que tu poses sur les négatifs.
    Cordialement

  2. Bonjour,
    Super article, toutefois je m’interroge sur un point: je découvre à peine la photo argentique et je me demandais si le processus de scan nécessitait au préalable d’avoir « développé » la pellicule au préalable ou non. Je m’explique: puis-je scanner mon film 35mm à la sortie du boitier ou dois-je passer par un labo avant pour qu’il traite ma pellicule (bain spécial etc).
    Merci d’avance!

    1. Salut ! Merci tout d’abord.

      Pour commencer, il faut savoir que le film est sensible à la lumière. C’est l’impact de la lumière sur le film qui provoque une réaction des grains d’argent présents sur le film. Sauf que si tu sors ta pellicule juste après l’avoir exposé dans l’appareil, cette dernière est encore sensible et tu vas « cramer » ton film, tous tes grains d’argent auront été exposé.
      Si tu poursuis ton expérience, tu te rendras compte que rien n’a changé car les grains d’argent ne noircissent physiquement que lorsqu’ils réagissent dans un bain approprié (le fameux « bain spécial » dont tu parles).

      Or si tu n’as pas un procédé chimique … bah il ne se passera rien du tout (même avec un scanner très puissant !).

      Donc pour répondre à ta question : tu es obligé de développer ton film chimiquement avant de faire quoi que ce soir pour « révéler » ton image. Tu peux ensuite scanner (numériser) ou tirer ton image sur papier via un agrandisseur 😉

  3. Bonjour,
    J’ai un Epson V550, soit à peu près la même chose que vous.
    Je suis curieux de savoir quel logiciel vous utilisez, et si vous en êtes satisfait.
    À bientôt,

    1. Salut Florian-Pierre,

      j’utilise Epson Scan pour l’instant et des vidéos / articles sont prévues sur le sujet dans les semaines à venir 🙂

      Mais pour te répondre rapidement, c’est pas mal (et gratuit) pour les premières fois qu’on scanne et globalement satisfaisant pour du Noir et Blanc. Après pour la couleur je commence à en voir les limites 😉

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec vulputate, justo Sed et, felis venenatis amet, lectus pulvinar commodo