Enfin ! Enfin, j’ai pris le temps de regarder « Black Mirror« , une série très connue diffusée sur Netflix depuis 2011. Beaucoup de gens m’en ont parlé et m’ont conseillé de la regarder (je ne vise personne !). Quoiqu’il en soi, ils ont eu raison car la série offre des pistes de réflexion extraordinaires.

Synopsis

« Black Mirror » est une série britannique de 19 épisodes répartis sur 4 saisons. La particularité de cette série est que chaque épisode est indépendant. Vous pourrez donc les regarder dans le désordre, peu importe la saison. Il est donc impossible de vous raconter les prémices de l’histoire car il y en a précisément 19 différentes.

Episode 2 - Saison 3 Source : allocine.fr Crédit : © Laurie Sparham / Netflix
Episode 2 – Saison 3 Source : allocine.fr
Crédit : © Laurie Sparham / Netflix

Chaque épisode de « Black Mirror » se déroule dans un futur plus ou moins proche où l’humain est entouré d’intelligence artificielle. D’ailleurs, on peut dire que cette série se classe dans un genre assez spécial : celui du drame de science fiction. Et le mot « drame » n’est pas là pour faire joli !

Une vidéo ?

Pour l’occasion, j’ai tourné une vidéo un petit peu différente de d’habitude qui résume mon ressenti sur cette série.

La déprime n’est jamais loin

Si j’ai précisé que la série était un drame, ça n’est pas pour rien. En effet, beaucoup d’épisodes terminent mal, voire très mal … Et pas toujours comme on pourrait s’y attendre ! Globalement, je vous déconseille cette série si vous êtes dans une phase de déprime : ça va vous achever. On pourrait croire que j’utilise des mots forts pour exagérer mon propos et faire du sensationnalisme. Il n’en est rien. A titre personnel, certaines histoires m’ont particulièrement choquées.

Episode 3 - Saison 4 Source : allocine.fr Crédit : © Arnaldur Halidorsson / Netflix
Episode 3 – Saison 4 Source : allocine.fr
Crédit : © Arnaldur Halidorsson / Netflix

Je trouve d’ailleurs que certains épisodes sont déprimants pour rien. L’histoire est tellement passagère et peu approfondie qu’on se prend un shoot d’angoisse pour finalement très peu de réflexion par la suite. Il arrive également que, même si un épisode vous questionne, la fin n’en soit pas vraiment une (cette phrase est difficile, je sais mais j’ai pas mieux !).

Une réflexion permanente

C’est bien là le coeur de la série. Chaque histoire raconte un scénario possible d’une utilisation de la technologie à mauvais escient ou des conséquences d’une utilisation omniprésente de l’intelligence artificielle. Et on se dit que ces thématiques sont à prendre très au sérieux. A titre personnel, je l’ai même vu comme une sorte d’avertissement.

Episode 4 - Saison 4 Source : allocine.fr Crédit : © Jonathan Prime / Netflix
Episode 4 – Saison 4 Source : allocine.fr
Crédit : © Jonathan Prime / Netflix

On pourra reprocher à « Black Mirror » de peindre un tableau toujours négatif d’un futur où l’intelligence artificielle est parmi nous. On ne voit jamais le côté positif que pourrait nous apporter le « progrès technologique » (sauf dans un épisode à mon avis). Mais au fond, l’humanité ne s’est-elle jamais montré capable d’excès qui la dépassent ?

Episode 2 - Saison 4 Source : allocine.fr Crédit : © Christos Kalohoridis / Netflix
Episode 2 – Saison 4 Source : allocine.fr
Crédit : © Christos Kalohoridis / Netflix

Toujours est-il que les problématiques soulevées (la psychologie humaine, la vie éternelle, l’enfermement numérique, la dépendance de l’Homme à un assistant virtuel, etc) ne sont pas si éloignées de la réalité présente. Et c’est ce qui est réellement flippant !

Un exemple très concret est celui de l’épisode 1 de la saison 3. L’histoire d’une femme qui, pour s’élever socialement, passe son temps à noter tout le monde. N’est-ce pas ce qu’on voit tous les jours ? Des applis sur nos smartphones n’existent-elles pas pour se noter et se juger entre nous ?

Une réalisation au top

On commence à avoir l’habitude des séries Netflix : c’est beau ! Les cadrages sont intéressants et l’ambiance extrêmement bien retranscrite. Vraiment, la réalisation sert le propos. Et même quand les équipes de « Black Mirror » se permettent de sortir un épisode intégralement en Noir et Blanc, ça passe !

Episode 1 - Saison 3 Source : allocine.fr Crédit : © David Dettmann/Netflix
Episode 1 – Saison 3 Source : allocine.fr
Crédit : © David Dettmann/Netflix

Le mot de la fin

J’ai fait de mon mieux pour ne rien vous spoiler en écrivant cet article. Je ne mentionne pas, à dessein, les épisodes qui me viennent en tête lorsque j’évoque certains sujets car je risquerais d’en dire trop. Je suis conscient que, si vous avez regardé la série, vous aurez envie d’échanger sur le sujet. N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires, ça vous fera du bien ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero Sed Aenean massa diam risus. pulvinar