Lors du voyage, je vous avais décrit ce que nous avions fait au Bryce Canyon. Dans cet article, je vais vous parler des souvenirs que j’en ai eu en traitant les photos. D’ailleurs, j’ai pas mal de remarques photographiques à vous donner si vous voulez faire de belles images là bas. C’est parti !

Bryce Canyon : un site magnifique

Je dois reconnaitre que de tous les canyons que j’ai parcouru, Bryce Canyon est un des plus atypiques. Ces énormes « stalagmites » orangées contrastent avec le bleu du ciel en pleine journée. Lors du coucher du Soleil, les couleurs sont plus douces et on peut vraiment s’amuser à voir la teinte des roches changer à mesure que le Soleil descend.

La neige ponctue le paysage orange et vert
La neige ponctue le paysage orange et vert

Le moment venu du post-traitement

Les premières teintes chaudes du coucher de Soleil
Les premières teintes chaudes du coucher de Soleil

Lorsque nous sommes arrivés pour le coucher du Soleil, nous avons parcouru le haut du canyon pour tester les différents points de vue. J’ai donc pu réaliser plusieurs panoramas avec une lumière très intéressante. J’ai même tenté des images au téléobjectif mais je dois avouer que j’avais trop peu de lumière pour réussir mes images sans trop de flou de bougé. Je les ai presque toutes éliminées d’ailleurs.

Un coucher de Soleil qui vire au orange pour terminer vers le violet
Un coucher de Soleil qui vire au orange pour terminer vers le violet

Le lendemain, nous avons randonné dans le canyon sous un Soleil très dur. Bien évidemment, ça n’aide pas à avoir de jolies photos étant donné que les ombres sont très marquées. Dans certains cas, un passage en noir et blanc permet de contourner l’obstacle. Mais là … C’est une hérésie de passer à côté de ce bel orange vif !

Le chemin du trail est assez sympathique je trouve
Le chemin du trail est assez sympathique je trouve

Ma technique a donc consisté à remonter les ombres et à descendre les hautes lumières quasiment à chaque fois. Par ailleurs, sur certaines images, la couleur orange de la roche était désaturée. J’ai donc renforcé en saturation le curseur des tons oranges pour retrouver ce que j’avais devant les yeux !

Les concrétions caractéristiques du Bryce Canyon
Les concrétions caractéristiques du Bryce Canyon

Une difficulté supplémentaire au Bryce Canyon

En triant mes images, je me suis rendu compte que parfois, même si ma composition était bonne, j’avais un rendu très « fouilli ». Ceci est en grande partie dû au stalagmites. Faites donc attention à bien regarder tous les éléments dans votre cadre avant de déclencher : ça simplifiera la lecture de vos images du Bryce Canyon à mon avis.

Pas toujours facile de composer dans ce canyon
Pas toujours facile de composer dans ce canyon

Faites également attention aux arbres qui peuvent être vos alliés ou vos ennemis selon la composition que vous aurez choisi.

La neige : une alliée

Si jamais vous avez l’occasion d’aller au Bryce Canyon lorsque la neige est encore présente, c’est idéal photographiquement parlant. En effet, les tâches blanches viennent casser la monotonie des concrétions orange et renforcent vos images.

Une partie de la randonnée s'est faite dans la neige !
Une partie de la randonnée s’est faite dans la neige !

Néanmoins, selon les versants exposés au Soleil ou non, vous aurez plus ou moins de neige. A vous de composer avec ! 😉

Le mot de la fin

Pour finir, n’hésitez pas à réagir à cet article et aux images. Si vous voulez voir plus d’images, je vous invite à consulter l’album Flickr des images éditées après le Road Trip. Je vous le conseille vivement, surtout si vous voulez voir les photos en HD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem mi, libero sit Phasellus Nullam in ut Donec