Après « Le Réveil de le Force » et « Rogue One », Disney revient en nous présentant le petit dernier de la saga : « Star Wars 8 : Les Derniers Jedi ». Alors que l’épisode 7 m’avait extrêmement déçu et que le « spin-off » m’avait à peine diverti, qu’en est-il de l’épisode 8 ? Réponse dans cet article.

Premières impressions

Je dois avouer que quand je suis sorti de la salle, je ne savais pas quoi en penser. Ok, j’avais été voir le dernier Star Wars. Mais ensuite, que m’en restait-il ? Je n’ai pas voulu écrire l’article à chaud car je savais que je serais très incomplet et que mes pensées étaient encore trop confuses par ce que je venais de voir. Cependant, depuis le visionnage, je suis certain d’une chose : je trouve que le 8 est meilleur que le 7. Voilà, je l’ai dit !

Le film démarre sur les chapeaux de roues dans l'espace ! Crédit photo : Industrial Light Magic / Lucasfilm ©2017 Lucasfilm Ltd
Le film démarre sur les chapeaux de roues dans l’espace ! Crédit photo : Industrial Light Magic / Lucasfilm ©2017 Lucasfilm Ltd

Bon, mais attention ! Meilleur ne veut pas dire bon et c’est ce que je vais essayer d’expliquer par la suite. J’ai par ailleurs longtemps hésité mais je ne vais pas vous refaire la chronologie du film. Oui, je sais, vous êtes déçus mais moi ça m’arrange ! 😉

Des éléments qui fâchent (SPOILER ALERT)

Malgré tout ce que je pense des derniers Star Wars, je reste un fan de la saga. Ces films ont bercés mon enfance et mon adolescence. Voilà pourquoi à chaque fois que le générique de début retenti, je ne peux m’empêcher de ressentir un petit frisson de satisfaction.

Rey à l'entrainement - Crédit photo : Jules Heath ©2017 Lucasfilm Ltd
Rey à l’entrainement – Crédit photo : Jules Heath ©2017 Lucasfilm Ltd

Malgré ma curiosité profonde « d’aller voir comment est le dernier Star Wars », il y a un certain nombre de choses qui m’ont chagriné en regardant cet épisode. Tout d’abord, parlons du scénario qui ne se tient pas vraiment tout au long du film. Exemple précis : comment Rey peut décider d’elle même d’aller dans la base des méchants pour tenter de convaincre Kylo Ren de revenir du bon côté. C’est suicidaire !!! Alors oui OK, Luke, dans sa fringante jeunesse n’avais pas eu l’idée du siècle en voulant sauver ses amis sur Bespin mais au moins, y’avait un vrai projet ! Et puis le « Grand guide suprême de la mort qui tue » Snoke … Il est quand même pas très futé … Bref, je pourrais vous en citer d’autres mais l’article serait trop long.

Kylo Ren (Adam Driver) - Crédit photo : The Walt Disney Company France
Kylo Ren (Adam Driver) – Crédit photo : The Walt Disney Company France

D’ailleurs, je n’ai strictement rien compris au flou artistique qui entoure ce qui est censée être le personnage principal. On ne sait toujours pas qui sont les parents de Rey, on ne voit pas spécialement Luke lui enseigner quoi que ce soit, l’intrigue amorcée avec le coté obscur n’apporte rien du tout à l’histoire … Bref, on perd beaucoup de temps pour rien dans ce film !

Ajoutez à cela des dialogues assez bidons, des apparitions pour assurer le fan service (vous auriez pu laisser Yoda tranquille !) et de l’humour pas toujours bien placé (sans doute un effet Marvel) et vous avez tous les éléments qui ternissent le dernier épisode d’une saga mythique.

Rose (Kelly Marie Tran) et Finn (John Boyega) - Crédit photo : David James ©2017 Lucasfilm Ltd
Rose (Kelly Marie Tran) et Finn (John Boyega) – Crédit photo : David James ©2017 Lucasfilm Ltd

Les trucs qui font plaisir

Suite au paragraphe précédent où je dis quand même ce que j’ai à dire en mal, je me dois d’évoquer ce qui m’a plu dans cet opus. Comme pour Star Wars 7, j’ai littéralement pris mon pied à vivre les batailles spatiales en 3D. Franchement, une des qualités indéniables des films Star Wars était, est et restera la qualité de ses effets spéciaux.

Poe Dameron (Oscar Isaac) Crédit photo : David James ©2017 Lucasfilm Ltd
Poe Dameron (Oscar Isaac) Crédit photo : David James ©2017 Lucasfilm Ltd

L’autre point qui me parait assez réussit, ce sont les combats. Alors oui, on est loin d’Anakin et Obi-Wan qui se battent sur Mustafar en s’envoyant de la lave dans la tronche mais ça se regarde bien ! 😉

Les AT-M6 contre la Résistance - Crédit photo : Lucasfilm Ltd. © 2017 Lucasfilm Ltd
Les AT-M6 contre la Résistance – Crédit photo : Lucasfilm Ltd. © 2017 Lucasfilm Ltd

Dernier élément qui trouve grâce à mes yeux (et je remercie les réalisateurs d’avoir respecté les fans) : les transitions Power Point ! Elles n’ont pas bougé d’un iota celles-là, et moi, bah ça me fait plaisir !

Une conclusion ?

Globalement, je ne suis pas ressorti emballé. J’avais vu un bon film de science fiction mais Star Wars 8 n’a pas réussi à me replonger dans la saga.

Kylo Ren (Adam Driver) Crédit photo : Lucasfilm Ltd. © 2017 Lucasfilm Ltd
Kylo Ren (Adam Driver) Crédit photo : Lucasfilm Ltd. © 2017 Lucasfilm Ltd

Pour finir, j’ai vraiment hésité à vous laisser sur cette image. En fait, elle représente ma position, après avoir vu les 3 derniers Star Wars : je prends du recul. Je regarde les choses de loin, avec un peu moins de passion, en étant détaché. Je crois qu’au fond, il y aurait aussi des choses à reprocher aux Star Wars que j’ai connu enfant. Et puis, peut être que ces nouveaux épisodes font tout autant rêver les gamins que moi à leur âge … Que voulez-vous, on grandit tous un jour non ?  😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id dapibus Praesent sem, nec libero justo Phasellus quis,