Depuis le mois de Juin 2017, je possède un Mamiya 645 1000s. Je l’ai suffisamment utilisé pour pouvoir vous en faire une présentation et c’est l’objet de cet article. Comme je suis aussi impatient que vous, rentrons immédiatement dans le vif du sujet !

Mamiya 645 1000s : mon premier moyen format

Si j’ai acheté cet appareil photo, c’est avant tout pour tester le moyen format. Si vous ne savez pas ce que c’est, pas de panique ! Le moyen format correspond simplement à une hauteur de pellicule d’environ 6 cm (soit 2.5 fois celle d’une pellicule 24x36mm).

On comprend pourquoi 24x36mm est le petit format de l'argentique !
On comprend pourquoi 24x36mm est le petit format de l’argentique !

Comme vous le montre le schéma ci-dessus, il existe plusieurs types de moyen format : 6×4.5 / 6×6 / 6×7 / 6×9 / 6×10. Le format 24×36 de ce qu’on nomme « plein format » en numérique représente alors une surface assez faible par rapport au moyen format !

Vidéo de présentation

Comme pour le Nikon F801s, j’ai réalisé une vidéo pour présenter ce Mamiya 645 1000s.

N’hésitez pas à me faire un retour sur ces vidéos en me disant si ça vous a plu ou pas. Votre avis me permettra d’améliorer les prochaines vidéos ! 😉

Des piles pour faire fonctionner le Mamiya 645 1000s

Ce n’est pas toujours mentionné sur les sites de vente d’occasion mais il vous faut des piles spécifiques. Ne vous en faites pas, elles se trouvent facilement sur Internet ! La première est donc une pile 4SR44 pour faire fonctionner l’obturateur électronique de l’appareil. La seconde quant à elle est une pile bouton LR44 que vous pourrez trouver dans le commerce.

La pile LR44 pour le viseur (à gauche) et 4SR44 pour le boîtier (à droite)
La pile LR44 pour le viseur (à gauche) et 4SR44 pour le boîtier (à droite)

Je profite de ce paragraphe « technique » pour vous mettre le lien vers la notice de l’appareil au cas où cela vous intéresserait.

Les avantages et les inconvénients

Pour ceux qui voudraient aller vite en lisant cet article, je vous liste les éléments qui sont, pour moi, des avantages et/ou des inconvénients.

Les avantages :

  1. Le rapport qualité / prix extrêmement intéressant pour qui veut se lancer dans le moyen format argentique.
  2. Le 1000ème de seconde qui peut s’avérer utile dans certaines situations de prise de vue.
  3. L’évolutivité / La modularité de l’appareil qui permet de tester plusieurs accessoires et plusieurs optiques tout en conservant le même corps.
  4. La solidité, malgré les quelques chocs apparents. L’appareil donne un sentiment de robustesse.
  5. Le rendu est magnifique, spécialement pour les portraits.
Le Mamiya 645 1000s

Les inconvénients :

  1. Le poids de 1.7 kg qu’il faut prendre en compte. Il reste néanmoins plutôt compacte pour un appareil moyen format.
  2. La mise au point manuelle qui ralentit considérablement la réactivité à la prise de vue.

Conclusion

Vous aurez aisément compris que je vous recommande chaudement cet appareil photo, surtout si vous désirez vous lancer dans l’aventure du moyen format. Après l’avoir manipulé avec plusieurs films et dans plusieurs situations, mon souhait serait de tester un appareil de la gamme Mamiya 645 disposant d’un autofocus. Ceci améliorait sûrement ma réactivité et je prendrait peut être encore plus de plaisir à shooter avec ce moyen format … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13c8914838cdcf67273d3ad39c6b0d2duuuuuuuuuuuuuuu