Aujourd’hui, je vous présente Bryce et Zion. Si vous ne les connaissez pas, ce sont 2 parcs nationaux situés dans le Sud Ouest de l’Utah. Venez, je vais vous les présenter !

Bryce Canyon National Park

Lors de la préparation du parcours dans les parcs, il nous a été dit que le Bryce Canyon était une étape immanquable. Je peux dire maintenant que c’est vrai !

Le Bryce Canyon à l'heure bleue
Le Bryce Canyon à l’heure bleue

Alors oui, dans le titre il y a encore marqué « Canyon ». Mais pourtant, cet endroit ne ressemble en rien à ce que j’ai déjà pu voir. La partie praticable à cette période de l’année s’appelle « Amphithéâtre ». Elle est remplie de ce que j’appellerais des stalagmites géantes de couleur orange. Comme pour tous les canyons, cela a été créé par les sédiments et l’érosion pendant des millions d’années. Je vous passe les détails géologiques, principalement parce que je n’en sais pas plus moi même ! J’ajoute qu’à cette période, la neige est encore de la partie et offre un paysage atypique aux visiteurs.

Début du trail à 11h
Début du trail à 11h

Nous avons assisté au coucher de Soleil sur le Bryce Canyon le soir du 17/03 et nous y sommes retournés pour randonner le lendemain. Nous sommes ainsi partis du Sunrise Point pour descendre dans l’amphithéâtre et avons bifurqué sur la Peek-a-Boo Loop pour remonter et rejoindre le Bryce Point. Le trail n’est pas très compliqué … jusqu’à la remontée des sentiers enneigés, un peu plus difficile à appréhender (et plus fatiguant surtout !).

Le sentier est encore recouvert de neige par endroits, les glissades sont nombreuses !
Le sentier est encore recouvert de neige par endroits, les glissades sont nombreuses !

Suite et fin de la randonnée en remontant une partie du Rim Trail depuis Inspiration Point (la section entre Bryce Point et Inspiration Point étant fermée à ce moment là).

Vue sur l'amphithéâtre
Vue sur l’amphithéâtre

Zion National Park

Notre arrivée sur le Zion s’est fait par l’Est. Tout d’un coup, on se retrouve sur une route de montagne et d’énormes falaises rocheuses s’élèvent devant nous. La vue est déjà impressionnante mais nous n’avons fait que passer, trop tard pour commencer un trail. Le lendemain, nous avions comme objectif de faire les « petits » trails afin d’en faire le plus possible sur la journée. Nous avons donc entrepris tranquillement le « Canyon Overlook » au bout duquel nous avons déjeuné en admirant la vue.

Beaucoup de randonneurs s'approchent du bord
Beaucoup de randonneurs s’approchent du bord

« Mais attend, dans le paragraphe précédent, tu as bien dit canyon ! Encore un Canyon ?! ». Oui et non. En fait je crois que le Zion National Park est un parc hybride entre un canyon et une montagne. Personnellement, je me sens plus dans un décor de montagne car la majorité de randonnées démarrent « en bas », dans la vallée. Tous les canyons que nous avons visités pouvaient être parcourus depuis « le haut » où avait lieu le début des trails, au bord de la faille.

La chute d'eau de la Upper Pool
La chute d’eau de la Upper Pool

Le reste de la journée était assez tranquille puisque nous avons atteint en marchant 3 petits bassins : Lower, Middle et Upper Pool. La randonnée, pas très compliquée, nous a fait successivement passer par ces 3 bassins. Cependant, la Lower Pool était fermée pour cause de chutes de pierres, la Middle était quasiment inexistante et la Upper valait le coup d’être vue. Une cascade d’une centaine de mètre venait s’échouer sur la roche qui bordait le bassin. Un endroit idéal pour se reposer avant de repartir. Pour compléter cette courte randonnée, nous nous sommes dirigés vers un endroit nommé Weeping Rock, sorte de voute creusée à même la falaise par laquelle suinte de l’eau. On pourrait presque y prendre sa douche par temps de pluie ! 😉

Le Weeping Rock
Le Weeping Rock

Le lendemain, on s’est attaqué à du lourd : le Angel’s Landing. Un des plus beaux points de vue sur le parc (du moins la partie ouverte à cette période de l’année. Les « Narrows » dans lesquelles on peut faire de fantastiques randonnées dans les cours d’eau sont encore fermées au début du Printemps). Toujours est-il que le Angel’s Landing promet 8km de trail intense et 1466 ft (environ  447m) de dénivelé positif. La montée est assez physique et le dernier demi mile se fait quasiment en escaladant la crête de la falaise. Par endroit, la chute est assez facile si on n’est pas attentif. D’ailleurs, un panneau d’information nous indique que 6 personnes sont décédées sur ce trail depuis 2004 … Bref ! La vue est de plus en plus spectaculaire à mesure qu’on grimpe au sommet. On en tire une satisfaction particulière d’avoir été au bout. La vue offre un panorama sur toute la vallée et on se pose pour apprécier le résultat de l’effort (et pour se reposer aussi !).

La vue à la fin du trail Angel's Landing
La vue à la fin du trail Angel’s Landing
La montée du Angel's Landing est délicate et physique : heureusement qu'il existe quelques aides !
La montée du Angel’s Landing est délicate et physique : heureusement qu’il existe quelques aides !

La suite

Comme nous avons de l’avance sur le programme, nous avons décidé de nous arrêter à Saint Georges, petite ville du Sud Est de l’Utah. Il existe quelques Parcs d’Etat (les « State Park ») que nous allons découvrir avant de nous rendre … à Las Vegas ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eefc5970e08cefa5cb21bfab055ba1b3@@@@@@@@@@@@@@@@