Vous savez faire des photos ? Très bien ! Vous avez déjà demandé à des modèles que vous connaissez de poser pour vous ? C’est top ! Mais avez-vous déjà demandé à des inconnus de poser pour vous ? Eh bien moi je viens d’essayer et c’est vraiment bien !

Le premier portrait de cette série
Le premier portrait de cette série

Des portraits d’inconnus : mais pour quoi faire ?

Si vous avez un entourage fourni, vous trouverez surement des personnes qui seront prêtes à poser pour vous. Ce que vous trouverez, ce sont surtout des personnes que vous connaissez ! Le « problème » avec ça, c’est que vous savez comment peuvent réagir les gens et vous pouvez les sélectionner, inconsciemment ou non.

C’est là que réside l’intérêt des portraits d’inconnus. Vous ne connaissez pas les gens et ça fait toute la différence. Comment aborder quelqu’un d’imprévisible ? Quelle peut-être sa réaction vis-à-vis de l’appareil ?

Comment procéder ?

Il faut que vous sachiez qu’une vidéo m’a grandement inspiré pour oser demander aux gens de les prendre en photo. La voici :

Dans cette vidéo, Philippe Echaroux, photographe connu notamment pour ses portraits de personnalités, réalise des clichés d’inconnus dans la rue. Bon, bien sûr, il se balade avec une softbox portable et shoote avec le dernier Hasselblad, mais, ce qui est intéressant ici, c’est son approche.

Ok la théorie c’est bien, mais en pratique, tu as fait comment ?

Le côté pratique ici est avant tout psychologique. Cela n’a jamais été un problème pour moi d’aborder les gens, qu’ils soient dans le rue ou dans un contexte particulier (au travail, en soirée). Mais dans ce cas, je dois l’avouer, mes facilités relationnelles étaient un peu diminuées … Enfin, à priori ! Je dis à priori car une fois que j’avais fait l’effort de demander, mon caractère de naturel communiquant a pris le dessus et faire la photo n’était qu’une formalité. Tout ce qui importe, c’est de briser la glace, de passer cette fameuse barrière psychologique qui nous empêche tous de progresser.

Pour être honnête avec vous, la première fois que j’ai demandé à quelqu’un, elle m’a répondu qu’elle n’était pas photogénique … Si j’avais eu une photo volée, j’aurais pu vous le prouver mais vous allez devoir me croire sur parole : cette fille était trèèèèès jolie et je n’aurais pas eu à me forcer pour faire un joli portrait !

Choisir son arrière plan est important. Ici, le 3e portrait fait à La Villette
Choisir son arrière plan est important. Ici, le 3e portrait fait à La Villette

Alors, je me suis dit : « tant pis ! » et je suis passé à autre chose. C’est aussi simple que ça. Le secret est d’aborder la situation avec le bon état d’esprit. Si la personne répond négativement, vous vous souhaitez une bonne journée et BASTA ! Au moins, vous pourrez vous dire que vous avez fait une rencontre dans la journée.

Si la personne répond positivement, BINGO ! Vous faites votre photo de la manière la plus propre possible. Eventuellement, si vous sentez que votre modèle est à l’aise devant l’objectif, faites d’autres photos par sécurité. Et puis, si vous avez la tchatche, c’est sympa de prendre 5 min pour discuter 😉

Pour les amoureux des stats, j’ai abordé 6 personnes en tout et j’ai 4 portraits. Faites le calcul, c’est 66% de réussite. Pas mal non ? 🙂

Mais tu ne nous dit pas comment tu choisis les gens ?

C’est vrai ! En fait cette partie est assez personnelle. On choisit les gens un peu comme on le sent. Comme le dit Philippe Echaroux dans la vidéo ci-dessus, il faut essayer de savoir en quelques fractions de secondes si la personne qu’on vient de croiser peut nous offrir un beau portrait.

J’ajouterai même que, dans ce court labs de temps, il faut aussi essayer de déceler si la personne va plutôt accepter ou plutôt refuser. Typiquement, quelqu’un enfermé dans sa bulle avec ses écouteurs qui ne semble pas connecté au monde qui l’entoure ne voudra certainement pas être dérangé pour une telle proposition. Mais bon, on sait jamais, vous pouvez quand même le tenter !

Oser vous offrira de beaux moments et ... de jolies images !
Oser vous offrira de beaux moments et … de jolies images !

Conclusion

Si vous avez des questions supplémentaires, posez-les dans les commentaires j’y répondrai avec plaisir. Je vous laisse avec une liste synthétique de conseils dont vous pouvez vous inspirer si vous décidez de faire la même chose :

  • Rappelez-vous que l’obstacle est avant tout psychologique
  • Présentez simplement ce que vous voulez faire (une série de portraits de rue, un entrainement personnel, …). Tout est bon à entendre mais faites simple !
  • Si on vous dit non, passez à autre chose rapidement sans trop vous poser de questions
  • Si on vous dit oui c’est le top ! Ne reste plus qu’à faire votre portrait comme vous l’entendez
  • Je vous conseille les parcs pour commencer, les gens sont plus tranquilles et plus accessibles (sauf s’ils font leur jogging bien entendu !)
  • Essayez de répéter l’exercice un maximum de fois pour vous sentir de plus en plus à l’aise 🙂
  • Respectez le droit à l’image si on vous demande de ne pas publier l’image ou si la personne concernée vous demande de l’enlever

2 commentaires sur “Portraits d’inconnus”

    1. Certains oui et certains non ^^

      De toutes façons ils peuvent demander à la retirer si jamais ils estiment que leur image est utilisée de manière dégradante (ce qui n’est pas le cas je crois ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21b239d659c78a4089eda090719b5ac2SSSSSS