Voici un petit article rétrospectif sur mon premier TEDx qui a eu lieu au théâtre Granit à Belfort le 14 Octobre 2016. Je vous présente le concept des conférences TED et TEDx, mon ressenti ainsi que mon rôle sur cette expérience.

Logo officiel du TEDx
Logo officiel du TEDx

TED/TEDx : c’est quoi ?

Commençons par expliquer ce qu’est une conférence TED. Une conférence TED (pour Technology, Entertainment and Design) est issue d’une série de conférences organisées par la fondation à but non lucratif Sapling foundation. Cette fondation a été créée pour diffuser des « idées qui valent la peine d’être diffusées » (en anglais : ideas worth spreading). Son fondement principal est de permettre au grand public d’accéder gratuitement aux meilleures conférences sur son site Web. Les exposés couvrent un large éventail de sujets, tel que la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l’architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes sont d’une grande variété de disciplines.

Les techniciens bénévoles à la hauteur de l'événement
Les techniciens bénévoles à la hauteur de l’événement

Bon et un TEDx, c’est quoi alors ? Eh bien TEDx découle directement des conférences TED ! Ces dernières ayant énormément de succès, les fondateurs ont décidé de permettre à la communauté élargie de ses fans de diffuser l’esprit TED autour du monde. Le programme TEDx a été créé pour cela : continuer à partager des idées et la passion de la connaissance. Le x signifie qu’il s’agit d’événements qui sont organisés indépendamment tout en respectant un certain nombre de critères définis par TED. (source : tedxbelfort.com)

Qu’ai-je pensé de ce TEDxBelfort

Le thème de cette édition était : « Envie de vivre ». 12 conférences étaient donc prévues chacune avec son propre intervenant. Je vous invite à aller consulter la liste des intervenants sur le site officiel du TEDxBelfort.

Durant l’événement, j’étais photographe (oh quelle coïncidence !) mais ça j’en reparlerai dans la partie suivante. Cela ne m’a pas empêché, entre deux clichés, d’écouter les paroles des « speakers » comme on les appelle. Même si certains discours étaient un peu déprimants (si si, il faut le dire, parfois ça nous a foutu le cafard), la morale ou la conclusion était toujours sur une note positive donnant envie de changer les choses. C’est d’ailleurs là qu’on voit la puissance du concept TED : les idées transmises valent le coup et font réfléchir. On s’interroge sur sa propre condition en se disant : « oh c’est top ça ! », « tiens, je n’avais pas pensé à ça » ou encore « son parcours force le respect ».

Laure Belot, journaliste au Monde, dernière speakerine de la soirée
Laure Belot, journaliste au Monde, dernière speakerine de la soirée

Le photographe jamais très loin

Eh oui, si je suis venu à ce TEDx, c’est surtout parce qu’on m’a proposé d’y faire la couverture photo. J’étais doublement excité car je connaissais le principe des conférences TED mais je n’y avais jamais assisté et couvrir un tel événement en tant que photographe est très gratifiant je trouve.

Pour toutes les conférences, j’ai utilisé en grande majorité le Tamron 70-300mm f/4-5.6 prêté par mon amie Claire (objectif que j’ai utilisé pour la 6e image de mon Projet 52). Le reste des images étaient prises au 18-55mm f/3.5-5.6 « de base » pour les plans larges nécessitant une courte focale (quelques unes ont été prises au 35mm f/1.8 mais elles sont anecdotiques).

Je suis plutôt satisfait du résultat. Cependant, j’ai eu énormément de déchets (photos floues entre autres) tellement les conditions de lumières étaient difficiles. Bien que les intervenants eussent été bien éclairés par les projecteurs, la lumière était très dure donc peu flatteuse et ne permettait pas de figer les sujets de manière tranchée (heureusement que l’outil netteté de Lightroom existe). De plus, l’objectif très peu lumineux (surtout à longue focale) rendait délicate une prise de vue bien nette et le fichier brut était souvent très bruité, montée de la sensibilité ISO oblige.

La salle du théâtre Granit à Belfort remplie à hauteur de 500 personnes
La salle du théâtre Granit à Belfort remplie à hauteur de 500 personnes

Conclusion

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet plus longtemps mais cela ne vous empêche pas de me poser des questions supplémentaires dans les commentaires, j’y répondrai volontiers. Je garderai un très bon souvenir de ce TEDxBelfort édition 2016, très enrichissant à tous points de vue. Notez que les vidéos seront bientôt disponibles sur la chaîne YouTube de l’événement (j’ajouterai le lien dès qu’elles seront prêtes). Enfin, vous pourrez retrouver l’ensemble des photos prises par François et moi-même sur le Flickr Officiel du TEDxBelfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

90fd2364d5733694f0132793809d5af4rrrrrrrrrrrrrrrrrrrr