Michael Moore, célèbre réalisateur américain nous propose son dernier film : Where To Invade Next ? Ok mais de quoi ça parle ?

Affiche du film Where To Invade Next ?
Affiche du film Where To Invade Next ?

Présentation du réalisateur et son film

Débutons cet article par la présentation de Michael Moore. Ecrivain et réalisateur américain (à formation journalistique non achevée) de films documentaires, il défend ses idées à travers eux. A ce titre, on peut citer son premier film Roger et Moi (1989) dans lequel il dénonce les mesures de restructuration conduisant au licenciement de 30 000 personnes chez General Motors ou plus récemment en 2007, SiCKO, sur la critique du système de santé américain.

Where To Invade Next ? est donc le petit dernier de la famille. Le titre, provocateur, est le point de départ de l’angle choisi par le réalisateur. Les Etats-Unis ont beaucoup été en guerre dans leur histoire et cela n’a eu que pour effet de contribuer au désordre mondial. Michael Moore prend alors le parti de la dérision et se pose en bon conquérant américain, non pour faire la guerre, mais pour découvrir ce qui fonctionne dans les pays du monde.

A noter que le film est sorti pour la première fois en Septembre 2015 à l’occasion du Festival international du film de Toronto et présenté en Europe pour la première fois à La Berlinale 2016.

 

Michael Moore en conquérant du monde
Michael Moore en conquérant du monde

Est-ce un bon documentaire ?

Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai trouvé ce film excellent ! Le ton est absolument décalé, humoristique à « l’Américaine ». L’introduction est rapide, le propos est efficace, on comprend sans détours la bonne idée (ou du moins une idée qui fonctionne) à retenir du pays « conquis ».

Beaucoup de thèmes sont abordés. Bien sûr, on parle d’éducation, d’économie, de travail, de la liberté d’expression mais aussi du fonctionnement des services publics, de la place des femmes dans la société, de la légalisation des drogues, … Ce film est véritablement inter-culturel et rappelle, lors de ses transitions, des situations originales et intéressantes dans des pays comme le Rwanda avec une majorité de femmes au Parlement. Ce genre d’informations est malheureusement minoritaire dans le film et ceci constitue ma seule vraie critique : Michael Moore n’a pas vraiment dépassé l’Europe et le Nord de l’Afrique pour aller « conquérir le monde ». Je ne suis pas spécialiste mais je suis persuadé que des hommes et des femmes en Asie ou en Océanie ont des façons de fonctionner dont nous pourrions tirer des leçons, nous, Occidentaux.

Michael Moore parmi des élèves dans nos bonnes vieilles cantines scolaires
Michael Moore parmi des élèves dans nos bonnes vieilles cantines scolaires

Enfin, le documentaire ne se veut pas moralisateur ou catastrophiste. Plutôt que de pointer du doigt ce qui ne va pas, autant regarder ce que l’Homme au sens large a fait pour rebondir et trouver des solutions aux grands problèmes mondiaux. Ce film est un peu un « Demain » à l’Américaine que j’avais commenté dans cet article. Les deux long-métrages ont de nombreux points communs que vous reconnaitrez sans doutes en les visionnant. La seule particularité de Where To Invade Next ? est de revenir régulièrement à la comparaison avec les Etats-Unis qui fait assez peur la plupart du temps. On se rend très vite compte à mesure que le film avance que la vie n’est pas vraiment rose pour tout le monde dans le pays de l’Oncle Sam …

Un petit jeu pour finir

Nouveauté dans cet article, je vous propose un petit jeu. Vous allez pourvoir essayer d’associer le pays à chaque idée(s) développées dans le film. Voici la liste des pays :

  • Italie
  • France
  • Slovénie
  • Tunisie
  • Finlande
  • Portugal
  • Islande
  • Norvège
  • Allemagne

Et voici la liste des idées :

  • Système carcéral
  • Le travail / L’apprentissage des erreurs du passé aux jeunes générations
  • Le pouvoir
  • Les études supérieures gratuites
  • Le système éducatif
  • Les services publics (nourriture / contraception)
  • La place des femmes dans la société / La liberté d’expression
  • Les congés payés / Le bonheur au travail
  • La légalisation des drogues

N’hésitez pas à faire des recherches sur Internet pour trouver la réponse. Postez la réponse en commentaires, ça pourra être intéressant de voir ce que vous avez répondu ! 😉

En bonus !

Retrouvez ci-dessous l’émission de radio dans laquelle est passée cette chronique (23’15) ! 🙂

2 commentaires sur “Mon avis sur : Where To Invade Next ?”

  1. Ça donne cela ?

    Italie = Les congés payés / Le bonheur au travail
    France = Les services publics (nourriture / contraception)
    Slovénie = Les études supérieures gratuites
    Tunisie = La place des femmes dans la société / La liberté d’expression
    Finlande = Le système éducatif
    Portugal = La légalisation des drogues
    Islande = Le pouvoir
    Norvège = Système carcéral
    Allemagne = Le travail / L’apprentissage des erreurs du passé aux jeunes générations

    On gagne quelque chose ? 🙂

    Effectivement, il est « un peu » dans le style de « Demain », mais Demain est mieux réalisé, et la construction du film via l’évolution des idées est parfaitement réalisés. A l’inverse, ici on est trop centré sur les USA, comme si le film est uniquement dédié à l’Américain moyen en lui disant, « c’est mieux ailleurs ». Son but, est plus de toucher le public US plus que le reste du monde. Dommage également de ne rester qu’en surface de ces différences, même si j’en conviens que le faire en 1 film de 2h n’est pas possible.

    Je ne suis pas un grand fan de son humour, mais ça n’engage que moi. Le film permet néanmoins de poser des questions, prendre du recul pour les spectateurs, et c’est déjà bien.

    1. Bravo ! 😉 Heu … Non le site n’a pas encore assez d’audience pour proposer des cadeaux mais je ne désespère pas 😉

      Je partage ton avis. Son humour est burlesque et en effet, faut aimer. Demain est plus un style « à la française » que je préfère aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

be8b407de2fb7ea27ec1da7e4139e727++++++++++++++