Je ne sais pas vous mais moi, pas plus tard que Lundi soir, je me suis dit : « tiens et si j’allais au cinéma ? ». Le choix du film se pose alors face à moi. Qu’y-a-t’il en ce moment ? … Suicide Squad, pour voir le Joker 2 min, bof ; Un n-ième Jason Bourne ? Un n-ième Star trek ? Ou carrément Dans le noir, histoire de bien flipper ! Non non non rien de tout ça, Lundi soir, je suis allé voir Le dernier train pour Busan.

La petite Su-an (Kim Soo-Ahn) au milieu du danger
La petite Su-an (Kim Soo-Ahn) au milieu du danger (image : allocine.fr)

De quoi ça parle ?

Pour celles et ceux qui n’auraient pas vus la bande annonce, Le dernier train pour Busan est un film apocalyptique avec son lot de personnages récurrents mais non moins palpitants : les zombies. Pour vous la faire courte (parce que des films de zombies on en a déjà vus), un père divorcé décide, pour faire plaisir à sa fille le jour de son anniversaire, de l’accompagner prendre le train pour Busan, afin que la fillette puisse rejoindre sa mère qu’elle n’a pas vue depuis longtemps. Voyez comme l’idée est simple et ne prend pas plus de 2 scènes à être expliquée. Les 2 personnages embarquent donc pour Busan dans un train KTX (Korean Train Express), le TGV Sud Coréen avec à son bord, un « zombie » ou plutôt à ce stade un « infecté ». La suite vous la devinerez : évoluer dans un TGV avec plein de zombies dedans et arriver sain et sauf à l’arrivée ! Pas compliqué comme histoire non ?

Le personnage principal du film et son acolyte (image : allocine.fr)
Le personnage principal du film et son acolyte (image : allocine.fr)

Et alors ? C’est un film de zombie quoi !

Vous êtes tout à fait en droit de me rétorquer : « Ok, des films de zombies on en a matés un paquet ! » Je suis d’accord et moi aussi (le plus récent étant World War Z pour mon cas). Mais avez vous déjà vu un film de zombies réalisé par un Coréen (Sang-Ho Yeon) avec des acteurs Coréens ? Personnellement non ! Et je dois vous dire que je ne suis pas déçu !

Seok-woo (Gong Yoo) protège sa fille coûte que coûte
Seok-woo (Gong Yoo) protège sa fille coûte que coûte (image : allocine.fr)

Ce que j’en ai pensé

Je vais vous dire tout de suite (et essayer de ne pas ironiser) mais j’ai aimé regarder ce film ! Certes il n’apporte rien de vraiment neuf aux films du genre mais il est loin d’être ridicule face aux grosses productions américaines qu’on connait tous. L’image est propre, les effets spéciaux réussis, les zombies ultra crédibles. Ces derniers font vraiment peur. D’ailleurs je me permets un petit aparté sur les différents types de zombie. Il y a ceux qui trainent la patte, mettent 15 ans à faire 500m et qui sont tout ramollos. Puis, il y a ceux qui sont un peu plus vénère mais qui sont butables assez facilement pour peu d’avoir de la jugeote. Enfin, il reste ceux qui courent partout, sautent sur tout le monde et enchainent les torsions d’articulation sans se démembrer une seule fois. Et bien ceux là, je trouve qu’ils sont particulièrement efficaces pour un film apocalyptique. Sérieusement, c’est stressant de faire attention à ne pas stimuler un zombie qui vous saute dessus au premier « CRAC » d’une feuille morte sur le bitume pour le personnage ET pour le spectateur !

La panique des voyageurs est palpable
La panique des voyageurs est palpable (image : allocine.fr)

Le jeu des acteurs, qui forcent un peu trop le trait parfois, est réussi. Comme dans tous les films apocalyptiques, les personnages prennent des décisions stupides, même sans zombies à côté d’eux (RIP jeune abruti qui s’est fait bouffer par un de ses proches fraichement infecté en lui faisant un câlin d’adieu). Un mot aussi sur les scènes de … « dégustation » : bien que le sang soit montré, il n’y a pas de plans rapprochés sur les boyaux ou les tripes arrachées vivantes à son propriétaire. Vous pourrez finir tranquillement votre popcorn sans risquer de le vomir sur la personne la plus proche de vous.

Conclusion

Pour terminer cet article, je vous conseille Le dernier train pour Busan si vous êtes friands de ce genre de film. Sans révolutionner le genre, il fait le travail, au même titre que les portes vitrées du TGV retiennent efficacement les zombies une fois fermées ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7bc1599c40145ebc3da07850388c7421iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii