Etant un amateur certain de photo et n’ayant jamais investi dans un objectif photo (autre que celui fourni dans mon pack de base), j’ai récemment décidé d’avoir à ma disposition un objectif formidable : une focale fixe à 35mm.

Depuis que j’ai commencé la photographie, je me balade souvent sur des blogs qui, parmi tous leurs articles, conseillent des objectifs. Celui qui revient le plus souvent pour les photographes débutants (et ayant peu de moyens …) sont les focales fixes 35 ou 50mm à f/1.8. Mais que veut dire tout ce charabia technique ?! Tout d’abord une focale fixe est un objectif qui ne possède pas de zoom justement car sa focale ne peut pas varier. Ensuite, 35 ou 50mm est la distance focale, c’est-à-dire la distance entre le centre optique de la lentille et le capteur. Plus cette distance est courte, plus votre angle de vue est large. A l’inverse, plus votre focale est importante et plus votre angle de vue est rétréci. Enfin, f/1.8 correspond à une valeur d’ouverture du diaphragme.

Le 35mm f/1.8 de chez Nikon et le 50mm f/1.8 de chez Canon
Le 35mm f/1.8 de chez Nikon et le 50mm f/1.8 de chez Canon

Bon tous ces paramètres, c’est bien : mais en quoi cela en fait un objectif si conseillé ? Eh bien pour plusieurs raisons :

    • Son ouverture à f/1.8 qui lui donne ce caractère d’objectif lumineux. (ATTENTION TECHNIQUE !) En ouvrant à cette valeur, je gagne 2 diaph (ou EV) à 18mm et 3,3 diaph à 55mm par rapport à mon objectif de base (18-55mm f/3.5-5.6). Ceci fait qu’il m’est désormais possible de shooter sans flash dans des situations de lumière difficile. Un exemple concret est la série de photo du concert de Paul Personne où, à 3 mètres de la scène et l’appareil à bout de bras, j’arrivais à atteindre une vitesse suffisante pour prendre des photos très correctes. Cela aurait été impossible avec mon ancien objectif que j’aurais laissé dans le sac.
    • L’accès à de jolis flous d’arrière plan (qu’on appelle aussi « bokeh ») est désormais possible et, sur certaines photos, ça rend particulièrement bien (voir l’illustration ci-dessous).
    • Le fait d’utiliser une focale fixe peut paraître contraignant. Seulement lorsqu’on débute, il est important d’aller chercher sa photo. L’absence de zoom permet donc d’apprendre à se déplacer et à repérer les bons angles de prise de vue. On réfléchit plus avant de déclencher et donc, on se forme mieux.
    • La qualité optique de l’objectif est globlement meilleure que celle d’un zoom. En effet, la fabrication d’un zoom fait intervenir plusieurs lentilles ce qui augmente les incertitudes optiques et donc la précision de l’objectif.
  • Enfin, le prix ! Ce genre d’objectif fait partie des optiques les moins chères du marché (entre 150 et 200 euros) On peut même décider d’acheter un 50mm pour une centaine d’euros mais il faudra sacrifier l’autofocus !

Je n’ai trouvé qu’un seul inconvénient à cette focale fixe : elle est démunie de stabilisation optique. Je me suis souvent retrouvé avec des photos floues car je ne faisais pas assez attention à ma vitesse d’obturation. Sans ce système, il faut bien respecter la « règle des 1 pour 1 » sans quoi on s’expose à du flou de bougé.

Une gargouille de Notre Dame de Paris
Une gargouille de Notre Dame de Paris

Je possède un Nikon D3100. J’ai donc opté pour un Objectif Nikon AF-S DX 35mm f/1,8G acheté sur Amazon. Mon choix de prendre une focale de 35mm est logique vu mon « petit » capteur car je désirai shooter à 50mm effectifs. Je vous renvoie vers ce tuto pour ceux qui sont intrigués par ma phrase précédente. Pour terminer, la dénomination « DX » m’empêche d’utiliser cet objectif sur un capteur plein format et ceci peut constituer un inconvénient. Cela dit, je ne suis pas prêt d’acheter ce genre de boîtier car on ne parle plus des mêmes gammes de prix … Je relativise donc cet inconvénient ! 😉

Pour conclure cet article, je suis vraiment content d’avoir investi dans ce « caillou » comme disent les photographes. Je le conseille bien sûr à tous les débutants qui ne savent pas quelle optique choisir. Je ne répèterai pas tous les avantages que j’y trouve mais j’ajouterai que ce 35mm me donne une grande polyvalence (portrait, paysage, reportage, photos de soirées, de concerts). Il est aussi à noter que si vous optez pour un 50mm alors que vous êtes sur un capteur de type APS-C, vous obtiendrez un 70mm qui est plus orienté vers le portrait. Mais ça, c’est à vous de voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

494ebcbfe1cd2f344b57874839d91411bbbbbbbbbbbb